Le site de la FSU 13

http://fsu13.fr/

Martigues en 2025 : plus d'effectifs, moins de collège ?

Martigues en 2025 : + 660 collégiens pour 1 collège de moins ?

 

C’est dans le contexte d’une hausse démographique importante sur la ville de Martigues et ses alentours à l’horizon des 20 prochaines années, que nous, actrices et acteurs de la vie locale, personnels de l’éducation nationale ou des collectivités en charge des établissements, apprenons avec stupéfaction via la publication du Plan Charlemagne, la non programmation de la nécessaire rénovation du collège Honoré Daumier.

 

En effet, malgré une réhabilitation initialement prévue en 2016, le Conseil Départemental l'a évincé de son plan de rénovation. Etant donnée la vétusté des locaux, nous estimons que la pérennité de cet établissement est de fait menacée.

 

Pourtant, force est de constater que cet établissement tire vers le haut et conduit à la réussite les plus de 500 élèves venus de familles dont les réalités sociales sont hétérogènes, ce collège est un véritable atout, parfaitement à l’image de cette mixité républicaine qui conduit à la formation des futur-es citoyen-nes.

 

Car, non seulement il saute aux yeux qu’il remplit sa mission de service public de proximité, élément essentiel pour un accueil de qualité du public adolescent, mais lorsque l’on y regarde de plus près, l’on constate qu’il est au cœur d’un maillage éducatif riche de ses liens associatifs et culturels et qu’il promeut le bien vivre et bien grandir au sein d’un quartier d’habitat social et en lien avec les écoles primaires et lycées du secteur.

 

Afin que le service public d’éducation honore les défis que constituent la hausse démographique de la population scolaire, ainsi que les conditions d’une poursuite d’étude ambitieuse pour un égal accès de tous aux qualifications, nous demandons au Conseil Départemental que le collège H.Daumier figure parmi la liste des établissements à rénover et que soit envisagée l’augmentation des capacités d’accueil de l’ensemble des quatre collèges de la ville, pour le bien de ses usagers et des agents qui le font vivre.